Education

Comment compter en japonais ?

Le 10 janvier 2022 — 1 minute de lecture
compter en japonais

Comme toute autre langue, le japonais est un dialecte qui dispose de ses propres chiffres, lettres et symboles. Ces derniers ont une logique qu’il faut suivre en ce qui concerne la prononciation et l’usage quotidien. Si vous désirez savoir comment compter en japonais, voici les démarches à suivre !


Maîtriser ce que vous voulez compter

Le comptage en japonais se fait suivant une logique bien définie. La langue a une grande marge de conformité avec le chinois et le coréen. Vous devez en premier marquer la présence d’un suffixe entre le nombre identifié et ce que vous êtes en train de compter. Tout dépend également de la nature de ce que vous voulez compter. C’est d’ailleurs ce paramètre qui joue sur la prononciation du nombre en japonais.

Pour ne pas vous perdre lorsque vous comptez en japonais, essayez de maîtriser les critères de base du comptage. En faisant cela, apprenez à compter d’abord comme un enfant. Par la suite, perfectionnez-vous progressivement en vous entraînant à répéter ce que vous connaissez déjà. Vous allez acquérir le niveau nécessaire pour apprendre facilement à compter beaucoup plus en japonais si vous suivez cette méthode.

Connaître les compteurs et savoir les utiliser

Voici les types de compteurs qui existent dans le jargon japonais.

Compteur par défaut

Tout ce qui peut être compté dans la nature est représenté en japonais par un compteur spécifique. Il existe plusieurs compteurs particuliers et différents que le vocable japonais utilise pour bien compter chaque élément. Autrement dit, si vous comptez sans les utiliser, votre comptage sera anormal et mal compris par votre interlocuteur.

Le compteur par défaut est représenté par le symbole . Il est généralement utilisé pour identifier les éléments abstraits. Le compteur par défaut est également rendu utile pour compter :

  • les chiffres,
  • les lettres,
  • les nombres,
  • les valeurs.

Ce compteur est beaucoup plus employé par ceux qui ont du mal à utiliser les compteurs spécifiques du dialecte japonais.

Compteurs de personnes et d’animaux

Les compteurs 人 (り et にん) sont utilisés pour compter des individus. Si vous voulez renseigner l’âge d’une personne, utilisez le compteur 歳 (さい). L’âge de 10 ans se lit ととせ ou encore totose. Pour un individu de 20 ans, son âge se lit はたちou encore hatachi.

Le comptage des animaux se fait après détermination préalable du type d’animal à compter. En effet, les petites espèces comme les poissons, les chiens et les chats ont un compteur commun. Il s’agit du 匹 (ひき). Beaucoup de modifications euphoniques peuvent être apportées à ce compteur afin de faciliter sa prononciation.

Pour compter les oiseaux, un compteur spécifique est utilisé. Il s’agit du 羽 (は). Il s’agit également d’un compteur soumis à modifications.

Le compteur 頭 (とう) est enfin utilisé pour compter tous les autres animaux.

Compteurs d’objets

Si vous voulez compter des objets, vous devez vous conformer à une catégorie de compteurs assez complexes. En effet, il existe beaucoup de compteurs qui sont attribués à chaque catégorie d’objets. Ces derniers sont assez complexes pour les novices qui s’imposent assez d’entraînements afin de les maîtriser facilement.

枚 (まい) est le compteur que vous pouvez utiliser pour dénombrer tout objet plat et fin. Le compteur 台 (だい) quant à lui s’utilise pour compter des objets courants. Pour compter en japonais de petits objets tels que des billes, utilisez le compteur 個 (こ). Utilisez 本 (ほん) pour compter les objets longs, comme les stylos et les bâtons par exemple. Ce compteur est également soumis à d’éventuelles modifications.

Le compteur à utiliser pour compter les vêtements est différent de celui qui s’applique aux chaussures. Ainsi, utilisez 着 (ちゃく) pour compter les vêtements et 足 (そく) pour compter les chaussures ou chaussettes.

La liste des compteurs pour les objets n’est pas exhaustive. Il existe également beaucoup d’autres compteurs associés à plusieurs types d’objets. De nouveaux compteurs sont également ajoutés de façon fréquente dans la langue japonaise. Vous devez connaître leur usage de façon bien distincte afin de ne pas confondre leurs usages respectifs.