Education

Pap Ndiaye : le nouveau ministre de l’Education fait couler beaucoup d’encre !

Le 23 mai 2022 — 1 minute de lecture
Pap Ndiaye : le nouveau ministre de l'Education fait couler beaucoup d'encre !

Avec le nouveau mandat d’Emmanuel Macron, le gouvernement a été officialisé. La Première ministre a donc élu les personnes qui devraient l’entourer pendant les cinq prochaines années si toutefois un remaniement n’est pas envisagé. Avec les élections législatives qui approchent, un changement pourrait être opéré. Pour l’instant, le ministre de l’Éducation se nomme Pap Ndiaye. 


Qui est Pap Ndiaye, le ministre de l’Éducation sous Borne ? 

Depuis son élection, les journaux ne cessent d’évoquer son nouveau poste. Cet historien est connu pour être un spécialiste de l’Histoire sociale des USA. Son palmarès est assez impressionnant puisqu’il est professeur à Sciences Po à Paris. Il a également dans sa poche un doctorat en Sciences Sociales. Pap Ndiaye est aussi un maître de conférence à l’EHESS. Il a œuvré contre le racisme, notamment en participant à l’écriture de plusieurs ouvrages selon les informations transmises par Cours Thales

  • Aujourd’hui, il est présent dans le nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron et il semble se focaliser sur le changement.
  • En prenant la succession de Jean-Michel Blanquer, il souhaite mettre en valeur une nouvelle méthode un peu plus inclusive.
  • Il se décrit comme un symbole de la diversité et il a le souhait de s’engager dans cette voix.

Pendant son mandat, il devrait jongler avec la modestie, l’énergie et l’humilité. Alors que le secteur scolaire a été malmené ces dernières années avec notamment de nombreuses grèves et des drames, il faudra patienter pour identifier la politique de Pap Ndiaye.

Le nouveau ministre est la cible de nombreuses critiques

Sa nomination ne semble pas être à la hauteur de toutes les attentes. Depuis sa nomination au poste de ministre de l’Éducation, Pap Ndiaye fait l’objet de quelques critiques. Il est pointé du doigt comme un « indigéniste » ou encore un « wokisme ». Sa politique sera à l’opposé de celle menée par Blanquer pendant les cinq dernières années. Son arrivée au gouvernement d’Emmanuel Macron fait alors couler beaucoup d’encre, mais il faudra patienter pour connaître ses intentions. 

Les moyens pour l’école se multiplient

Le ministère dirigé désormais par Pap Ndiaye bénéficie de nombreux moyens. Le budget est sans doute l’un des plus importants au sein du gouvernement puisqu’il devrait être de 55 milliards d’euros pour 2022. Il tentera alors de mener sa politique dans le 7e arrondissement de la capitale puisque le système éducatif est géré au 110 rue de Grenelle. Il succède ainsi à Jean-Michel Blanquer, Najat Vallaud-Belkacem ou encore à Benoît Hamon, Vincent Peillon et Luc Chatel.